Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques by Sylvestre Marcel

By Sylvestre Marcel

Show description

Read or Download Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques PDF

Similar biophysics books

The Nile: Origin, environments, limnology and human use (Monographiae Biologicae)

What have we learnt in regards to the Nile because the mid-1970s, the instant whilst Julian Rzóska determined that the time had come to post a complete quantity concerning the biology, and the geological and cultural background of that fab river? And what adjustments have in the meantime happened within the basin? The human popu- tion has greater than doubled, in particular in Egypt, but in addition in East Africa.

Erythropoietins and Erythropoiesis: Molecular, Cellular, Preclinical, and Clinical Biology (Milestones in Drug Therapy)

A finished one-source advisor to the most up-tp-date details on pink blood telephone formation and the motion of recombinant human erythropoietins. themes coated contain: erythropoiesis, recombinant protein discovery and construction, and therapy of sufferers with anemia. the latest theories in erythropoiesis (receptors, signaling), production, new formulations, and medical learn are mentioned.

Extra info for Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques

Example text

Cet ouvrage n’est dirigé contre aucune foi religieuse, encore moins contre la foi chrétienne, j’en fais l’affirmation solennelle. Les questions que je mets à l’étude sont essentiellement du domaine de la science et j’emploie strictement des procédés scientifiques pour les résoudre. Je désire que l’on scrute, que l’on analyse, que l’on fouille les hypothèses et les théories sur lesquelles j’ai édifié ce petit monument ; car je crois que la critique, même aiguë, peut servir à faire ressortir les qualités d’un livre, de même qu’elle peut en montrer l’impéritie, la sottise ou l’insignifiance.

Dire que la vie réside dans un principe métaphysique, comme l’enseigne la scolastique, ne résout pas plus la question que d’affirmer que « la vie est un mouvement spécial de la matière », comme le veut le monisme moderne. Je ne m’attarderai donc pas à chercher une définition intrinsèque, que d’avance je sais être caduque, basée sur l’hypothèse. Pourquoi nous est-il impossible de donner une définition de la vie ? Parce que la vie, fait physique, matériel et rien d’autre, ce que je démontrerai plus loin, nos sens, aidés des meilleurs instruments que nous possédons, sont trop bornés pour en toucher le mécanisme intime, en 30 L A VIE ~C ONS ID ÉR A TIO NS B IO L O G I Q U ES saisir la compréhension exacte.

Cette petite question eut le don de paralyser l’élan d’enthousiasme de notre ami. Je lui fis remarquer qu’il y aurait peut-être moyen de s’entendre. Ainsi, pourquoi la nature n’aurait-elle pas un Auteur, un Créateur ? Ou pour préciser, pourquoi votre Dieu, le Dieu des chrétiens, ou celui des mahométans, ou Bouddha, ou même Jupiter, n’aurait-il pas, à l’origine de toutes choses, créé la substance primordiale qui remplit tout le Cosmos, pour parler comme Démocrite, et n’aurait-il pas mis en elle la faculté de transmuter, de se transformer, d’évoluer ; pourquoi n’aurait-il pas alors attaché indissolublement à la matière cette énergie reconnue et enseignée par les savants actuels ?

Download PDF sample

Rated 4.86 of 5 – based on 48 votes